Domaine des Comtes Lafon Monthélie 1er cru Les Duresses 2017

  • 2017
  • Bourgogne - Côte de Beaune
  • Monthélie
  • Rouge
  • 75 cl
Cashback :

Description du domaine

Domaine des Comtes Lafon

Bettane & Desseauve : 5BD (Producteur exceptionnel) ; Revue du Vin de France 2** (Très grand domaine) 

Et dire que cet illustre domaine a failli un jour disparaître ! On a du mal à l’imaginer tant celui-ci est aujourd’hui considéré comme un des domaines mythiques de la Côte de Beaune. Originaire du Sud-ouest, le charismatique Comte Jules Lafon, fondateur de la Paulée de Meursault, n’était pas destiné à devenir un des personnages emblématiques du vignoble bourguignon. C’est en épousant Mademoiselle Marie Boch, le jour de la St Vincent 1894 et en acquérant des parcelles situées sur des terroirs bénits des dieux à Meursault, Volnay et sur le Montrachet que le Comte pose les fondations de ce domaine exceptionnel. Des années plus tard, une période d’incertitudes se joue après la mort d’un des fils du comte, Pierre Lafon. C’est véritablement grâce à René Lafon, le fils de Pierre, que le domaine n’est alors pas vendu. Celui-ci s’investit dans le domaine et entreprend une remise en état du vignoble par des campagnes de replantations. Des décennies et une génération plus tard arrive celui qui remettra le domaine à la place qu’il mérite : Dominique Lafon. A son arrivée, en 1984, la plupart des vignes étaient louées en métayage. Il décide alors de rompre les contrats et de récupérer les joyaux de la famille situés sur Meursault et Volnay.

A force d’observations et d’expérimentations à la vigne, il choisit en 1995, de basculer les 13.8 ha du domaine en agriculture biologique puis en Biodynamie en privilégiant notamment le labour aux herbicides et le compost aux engrais. Aujourd’hui encore ses méthodes sont appliquées avec soin et précision. Seuls les raisins parfaitement mûrs et sains rentrent en cave. Pour les blancs, les pressurages sont longs et doux. Après débourbage, les jus sont entonnés dans la cave du domaine considérée comme l’une des plus profondes et les plus froides de la Côte. Pour les rouges, Dominique Lafon s’efforce de garder un maximum de grumes entières afin que les fermentations se fassent progressivement et naturellement. Le pourcentage de fûts neufs et la durée d’élevage évoluent selon les cuvées et les millésimes, pouvant aller de 18 à 22 mois d’élevage. Les vins sont ensuite collés et assemblés en cuve avant d’être mise en bouteille.

Les vins élaborés par le domaine sont aujourd’hui des chefs d’œuvre d’harmonie et d’équilibre. En blancs, ces diamants jonglent entre profondeur, puissance et pureté. Ils transportent au-delà du vin et offrent un élixir divin mémorable. En rouge, les vins tutoient les sommets de la Bourgogne et s’illustrent par leur texture ample et délicate.  

 cassis


poivre

A la vigne :
 
Le terroir et les sols : Terre rouge et caillouteuse sur le bas de la parcelle, et plus blanche sur le dessus, d'une bonne profondeur. Exposée à l'Est et dans la combe ouvrant sur le Nord.
Philosophie : Principes de l’agriculture biologique. Biodynamie
 
 
En cave :
 
Vinification et élevage : Seuls les raisins parfaitement mûrs et sains rentrent en cave. Pour les blancs, les pressurages sont longs et doux. Après débourbage, les jus sont entonnés dans la cave du domaine considérée comme l’une des plus profondes et les plus froides de la Côte. Pour les rouges, Dominique Lafon s’efforce de garder un maximum de grumes entières afin que les fermentations se fassent progressivement et naturellement. Le pourcentage de fûts neufs et la durée d’élevage évoluent selon les cuvées et les millésimes, pouvant aller de 18 à 22 mois d’élevage. Les vins sont ensuite collés et assemblés en cuve avant d’être mise en bouteille.
 
Dans le verre :
 
Ce Monthélie 1er cru provient d’une parcelle située sur le coteau derrière le village et est l’une des dernières parcelles vendangées par le domaine. Selon Dominique Lafon, sa maturité tardive est équivalente à la Côte de Nuits. Ce Monthélie de grande personnalité s’ouvre sur des arômes intenses de cerises noires et de subtiles notes épicées. Ce grand vin rouge ne manque ni d’étoffe, ni de finesse ! Sans doute l’une des plus belles interprétations de l’appellation ! 
 
Conseils de dégustation :
 
Il est préférable d’attendre minimum 2 ans pour déguster ce Monthélie car il offrira tout sa complexité aromatique. Si vous ne résistez pas à la tentation de l’ouvrir dès à présent, nous vous conseillons vivement de le mettre en carafe. Ce vin peut être conservé en cave pendant  8-10 ans.
 
L’accord gourmand conseillé :
 
Ce Monthélie 1er cru mérite des plats nobles, des gibiers à poils comme le chevreuil.