Domaine Christophe Curtat Saint-Joseph blanc "Sous l'amandier" 2019

  • 2019
  • Vallée du Rhône
  • Saint-Joseph
  • Blanc
  • 75 cl
  • Roussanne
Vente privée terminée

Description du domaine

Domaine Christophe Curtat

Christophe Curtat appartient à la catégorie des jeunes vignerons très talentueux au parcours atypique qui se font fait à la force du poignet. Considéré comme une valeur montante du Rhône, ce vigneron prouve, depuis la création de son domaine en 2005 à Tournon-sur-Rhône, qu’il fait désormais partie de l’élite de Saint-Joseph. Sur à peine 3.5 ha, Christophe Curtat élabore des Saint-Joseph blanc et rouges à la texture délicate et  équilibrée. Les vins sont élégants à souhait, dotés d’une allonge admirable.

Rien ne prédestinait Christophe Curtat à devenir vigneron. Fils de producteur céréalier dans l’Isère, Christophe Curtat ne semblait pas, avant 2005, suivre le chemin des vignes dans son parcours professionnel : responsable d’une agence de travail temporaire, puis commercial en bijoux et en ornements pour la lingerie féminine. Le déclic a eu lieu grâce à des rencontres auprès de vignerons de la région (notamment Yves Cuilleron), qui l’a incité à se lancer dans l’aventure de la vigne et du vin. Il décide alors de se former en France aux côtés d’Yves Cuilleron du domaine éponyme, puis de Stéphane Robert du Domaine du Tunnel et à l’étranger à Killara Estate, en  Australie et en Afrique du Sud. C’est en 2005 qu’il saute le pas et commence avec un  hectare de vignes en location à Arras-sur-Rhône. Au fil des années, Christophe Curtat réussit à agrandir sa surface pour travailler aujourd’hui  3,5 hectares de vignes, toutes situées en appellation Saint-Joseph. Sur ces 3.5 ha, la majorité est plantée sur des coteaux de granit, en syrah pour les rouges ;  en roussane et marsanne pour les blancs.

A la vigne, Christophe Curtat mène son domaine dans une philosophie proche de la culture biologique. Il accorde une importance considérable au fait que les racines viennent plonger en profondeur pour se nourrir des nutriments et des minéraux, sources de complexité et de fraîcheur dans les vins. Les raisins sont récoltés manuellement et à maturité.

En cave, les vinifications sont douces et en levures indigènes. Les cuvaisons durent de 15 à 20 jours. L’extraction est délicate sans pigeage. Les vins sont ensuite élevés en fûts dont environ 15% de fûts neufs pendant 20 mois pour la cuvée Nomade, en Saint-Joseph rouge et 12 mois environ pour le Saint-Joseph blanc.

Description de la cuvée

Une sensation de plaisir intense se dégage à la dégustation de cette cuvée « Sous l’amandier ». Ce Saint-Joseph délivre un jus de fruits jaunes à la chair savoureuse élégamment accompagnés par de jolis amers. La roussanne est ici tenu par une tension minérale de grande distinction. Un travail d’orfèvre pour un très beau flacon ! RVF: 93/100coeur sur 2018

Arôme

amance

À la vigne et en cave

Le terroir et les sols : Sols de granits, vignes âgées en moyenne de 20 ans, 40 hectolitres par hectare.

Vinification et élevage : Vendanges à la main en caissettes de 15kg. Fermentation en barrique à basse température 15% de barriques neuves Fermentation malo-lactique faite. En barrique sur lies sans soutirage. Batonnages réguliers Durée : 11 mois

Conseil dégustation

Ce vin peut être bu dès à présent à condition de l’ouvrir à l’avance pendant 1 heure minimum ou de le mettre en carafe. Cette cuvée pourra se garder en cave sereinement pendant 6-8 ans. 

Accords mets et vins

Cette cuvée « Sous l’amandier » se mariera parfaitement avec des volailles rôties, des noix de Saint-Jacques, des risottos, mais aussi sur des fromages comme la tomme par exemple.