Domaine Ludovic Engelvin To bring you my flesh 2014

  • 2014
  • Languedoc
  • Vin de France
  • Rouge
  • 75 cl
  • Mourvèdre & Grenache noir
Cashback :
8%

Description du domaine

 

Domaine Ludovic Engelvin

Eleveur libre de vins et d’ovins. Cuvées confidentielles !

Eleveur libre de vins et d’ovins, Ludovic Engelvin est un nîmois pur souche, amoureux de sa terre natale et afficionado de tauromachie. Son sillon, il l’a creusé autour de la vigne qui a bercé son enfance grâce à son grand-père, producteur de vin pour sa consommation personnelle. Après fait ses classes aux côtés de Didier Dagueneau et avoir tenu une cave à Nîmes, Ludovic Engelvin s’installe sur le village gardois de Vicq-Le-Fesq, à quelques encablures de Nîmes. Le domaine compte, en tout et pour tout, 6 hectares de vignes implantés sur les villages de Vicq-Le-Fesq, Souvignargues et Aujargues, dans le secteur de Sommières. Quelques vieilles vignes de grenache et mourvèdre s’y épanouissent sereinement sur une veine d’argile bleue, bichonnées par une viticulture des plus attentives. C’est dans ces lieux que l’artisan vigneron-berger semble s’épanouir au contact de son troupeau de brebis et de ses rangs de vignes. Tout ici est orienté autour du bon sens paysan et de l’artisanat. La vie des sols est favorisé par la présence des brebis de la race Raiole (originaire du Piémont Cevenol) qui paissent et fument naturellement les sols. Cette harmonie se retrouve dans ses vins qui se distinguent par leur énergie, leur identité et leur franchise. Demain les vins est heureux de mettre en lumière les cuvées confidentielles de ce vignerons si singulier qui n’a pas fini de faire parler de lui.

Voici quelques lignes qui vous plongeront dans l’univers de ce vigneron singulier : « Outre la présence des brebis, les vieilles vignes destinées à la production des grands vins, sont travaillées sans aucune intervention mécanique. Les traitements sur les vignes, lorsqu'ils sont nécessaires, sont effectués à base de tisanes de plantes et d'huiles essentielles. Après un tri effectué directement à la vigne, les vendanges entièrement manuelles se font en caissettes afin de respecter l'intégrité du fruit. Les vinifications sont réalisées de manière naturelle, par levures indigènes, sans aucun adjuvant et sans soufre. Du raisin, point barre. Afin d'assurer la qualité de nos vins, la mise en bouteille s'effectue par gravité après une insignifiante adjonction de soufre avoisinant les 1 à 1,5 grammes par hectolitre. »

 myrtille

thym

A la vigne :
 
Le terroir et les sols : Sols argilo calcaire. 
Philosophie : Biologique & Biodynamie.
Informations sur le millésime 2014 : 2014 a mis à rude épreuve les nerfs des vignerons. Et ils ont dû travailler avec attention et précision car le printemps fut idéal mais l'été très pluvieux. Cette inversion des conditions météo a donc ralenti le cycle de la vigne et la maturation des raisins. Heureusement encore un été indien est venu sauver ce millésime qui s'exprime tout en fraicheur.
 
En cave :
 
Vinification et élevage : « Après un tri effectué directement à la vigne, les vendanges entièrement manuelles se font en caissettes afin de respecter l'intégrité du fruit. Les vinifications sont réalisées de manière naturelle, par levures indigènes, sans aucun adjuvant et sans soufre. Du raisin, point barre. Afin d'assurer la qualité de nos vins, la mise en bouteille s'effectue par gravité après une insignifiante adjonction de soufre avoisinant les 1 à 1,5 grammes par hectolitre. »
 
Dans le verre :
 
Chaque millésime possède sa propre histoire et une identité bien distincte. Ludovic Engelvin nous livre son interprétation du millésime écoulé dans cette cuvée dont le nom et l’étiquette change chaque année. Sur ce millésime 2015, ce superbe vin nous apporte toute sa chair grâce à un jus envoûtant qui imprègne le palais avec persistance. 
 
Conseils de dégustation :
 
Cette cuvée peut être bu dès à présent à condition de l’ouvrir à l’avance pendant 2 heures minimum ou de le mettre en carafe. Cette cuvée pourra se garder en cave sereinement pendant 6 à 8 ans.  
 
L’accord gourmand conseillé :
 
Cette cuvée se mariera parfaitement accompagné de viandes rouges grillées, sur une belle côte de bœuf bien persillée, ou avec de l’agneau au thym ou au romarin.