Domaine Jean Philippe Padié Milouise 2015 Magnum

  • 2015
  • Roussillon
  • Blanc
  • 150 cl - Magnum
  • Grenache Gris majoritairement, plus Grenache Blanc, Maccabeu, Carignan Blanc, Clairette...
Cashback :
2%

Description du domaine

 

Domaine Jean-Philipe Padié
Jean-Philippe Padié commence sur un « coup de tête » en 2003, avec 6.5 ha, après avoir fait ses classes chez Gerard Gauby à Calce également. Aujourd’hui ils sont trois sur le domaine avec Kikito à la vigne et Lorelei. Le domaine est composé d’une trentaine de parcelles pour une quinzaine d’hectares qui sont travaillés avec amour et respect de la vie et des équilibres. Calce est un petit bout de calcaire arraché aux Corbières et fracturé par la naissance des Pyrénées. Les nombreuses failles verticales qui traversent ce causse, ont donné naissance à de multiples vallées orientées Est/Ouest où les déclinaisons de sols calcaires, marneux puis schisteux se lisent au mètre près. Les vins sont majoritairement des vins d’assemblage de cépages mais surtout de terroirs. Gagner en complexité par cette diversité de sol. Carignan, Grenache Noir, Syrah et Mourvèdre pour articuler les rouges ; Maccabeu, Grenache Blanc et Gris pour les Blancs. Le régime éolien (tramontane et marin) très marqué sur ce petit promontoire permet d’avoir des équilibres naturellement frais dans ces vins pourtant méditerranéens. Le travail des vignes et du sol en agrobiologie et en biodynamie permet aussi d’arriver à cette quête de digestibilité et de sincérité. Labours légers hivernaux et/ou printaniers, enherbement naturel, tonte estivale, traitements phytothérapeutiques en complément du soufre, pulvérisations biodynamiques (500 essentiellement). La récolte est transportée en petites cagettes de la souche jusqu’à la cave. Pour les rouges : tri à la vigne, égrappage non systématique, encuvage et décuvage manuels, fermentations « autochtones », pas d’acidification ni d’enzymage, utilisation modérée et non systématique du SO2, macérations en cuves béton, élevage en béton ou vieux demi-muids. Pour les blancs : pressurage délicat, débourbage léger, fermentations naturelles lentes (alcoolique et malolactique) majoritairement en vieilles barriques de 300 ou 600 litres, élevage sur lies totales sans bâtonnage ni soutirage jusqu’à la mise. Tous les travaux à la vigne ou à la cave sont guidés à l’instinct, avec les calendriers lunaires comme outils journaliers, sans aucune prétention de détenir quelque vérité que ce soit, mais surtout avec l’envie de guider la vigne et le vin en fonction de ses observations (souvent très subjectives).
Tous les vins du domaine contiennent une énergie impressionnante qui ne laisse pas indifférent ! Beaucoup de plaisir en perspective !

 MielPierre A la vigne :
 
Le terroir et les sols: mosaïquede cépages pris sur la mosaïque de terroirs de Calce!
Philosophie : Les vignes sont en culture biologique et en biodynamie.
Informations sur le millésime 2015 :  millésime exceptionnel pour le roussillon!
 
En cave :
 
Vinification et élevage : Pour les blancs : pressurage délicat, débourbage léger, fermentations naturelles lentes (alcoolique et malolactique) majoritairement en vieilles barriques de 300 ou 600 litres, élevage sur lies totales sans bâtonnage ni soutirage jusqu’à la mise.
 
Dans le verre :
 
Milouise est un très grand vin blanc du roussillon! Les senteurs de pierres, florales, fumées et de miel mets nos sens en émoi. La bouche est structurée avec une chair profonde et racée. Une minéralité, une droiture ce dégage avec des notes fumés. Il lui faudra encore un peu de temps afin de l'apprecier à son optimum. Gros coup de Coeur! Note RVF:16/20 coeur
 
Conseils de dégustation :
 
Il est preferable de l'attendre un peu pour cette cuvée qui demande un peu de temps pour offrir tout son potentiel, sinon l'aération est importante.
 
L’accord gourmand conseillé: 
 
Tout simplement des plats de haute gastronomie comme une quenelle de langoustine bretonne, velouté de cresson sauvage et caviar d’Aquitaine…