Domaine Ostertag Gewurztraminer Fronholz "A l'Orient d'Eden" 2013

  • 2013
  • Alsace
  • AOC alsace
  • Blanc moelleux
  • 75 cl
  • Gewurztraminer
Cashback :
2%

Description du domaine

Domaine Ostertag

Revue du Vin de France 3*** (Domaine d’excellence) ; Bettane & Desseauve 4BD (production de très haute qualité) ; Gault Millau : 6* Exceptionnel

Vous aimez Rodin, Michel-Ange ? Vous adorerez André Ostertag, le sculpteur des terroirs d’Alsace. Cet alsacien pur jus est non seulement un artiste mais un révolutionnaire. Quand il retourne en Alsace après avoir été formé à Beaune, il intègre des fûts neufs dans ses élevages notamment sur ses fameuses cuvées de pinot gris, cépage originaire de Bourgogne. Rompant avec la tradition locale, il choque ses confrères mais le résultat est exceptionnel. Vins de fruit, vins de pierre ou vins de temps, toute la panoplie des vins qu’il façonne est vibrante d’émotions et de profondeur. C’est en 1980 qu’André Ostertag prend les rênes du domaine familial, créé en 1966 par son père. A l’âge de 21 ans, il revient sur sa terre natale, et pose peu à peu son empreinte sur la conduite du domaine. Les rendements sont rabaissés, des essais sur les élevages sont entrepris en intégrant le fut neuf sur les élevages de certains cépages. Electron libre dans le paysage alsacien, André Ostertag chamboule les prés requis et l’ordre établi. Sa monumentale cuvée « A360P » Pinot Gris Grand Cru Muenchberg se voit notamment refuser l’agrément de l’appellation. Eprit d’un esprit libre et profondément passionné par la vigne, les sols et le terroir, il trace son chemin et continue de faire évoluer son métier vers une dimension culturelle et artistique. Le domaine compte aujourd’hui 14.4 ha disséminées sur 5 villages du Bas Rhin : Epfig (63%), Nothalten (30%), Itterswiller (2%), Ribeauvillé (4%) et Albé (1%). Le domaine est réparti sur « plus de 80 petits jardins de vignes reliés entre eux par un même esprit », comme le domaine aime le souligner. A la vigne, le domaine est conduit dans une approche respectueuse de la plante, de la vie des sols et de la faune. L’intégralité du domaine est menée en biodynamie depuis 1998. Différentes préparations animales ou végétales comme la 500 (bouse de vache enterrée dans une corne de vache) ou 501 (préparation à base de silice) sont donc utilisées afin de favoriser l’activité microbienne, la croissance des racines en profondeur ou encore la photosynthèse. Afin d’augmenter leur défenses naturelles, les vignes sont soignées grâce à des tisanes de plantes (ortie, fougère, prêle, consoude). Les sols entretenus régulièrement sur les deux tiers de la parcelle : labour, buttage, griffage, décavaillonnage, fauchage. Aucun désherbant, ni engrais chimique ou insecticide n’est utilisé. Les travaux en vert tels que l’épamprage, l’ébourgeonnage, le palissage, l’écimage et le rognage sont entièrement manuels. André Ostertag échange ses expériences et ses observations avec son ami Dominique Lafon à Meursault dont il partage la conviction que la biodynamie apporte une « approche plus fine, plus vaste et en fin de compte plus humaine de ce formidable métier de vigneron ». Selon André Ostertag, « la biodynamie privilégie une approche artistique basée sur l’homme au détriment d’une approche industrielle basée sur la seule notion de rentabilité économique. Elle développe l’intuition et la sensibilité, qualités indispensables au grand vin ». Le raisin est récolté à maturité, à la main, après un premier tri à la vigne. En cave, les vinifications sont naturelles, respectueuses des raisins et réalisées dans une approche non interventionniste. Les pressurages pneumatiques sont longs et effectués en douceur pendant 8 à 12 heures. La lie, mère nourricière du vin, est conservée le plus longtemps possible. Chaque geste est ici mesuré, soigné et appliqué de manière douce et délicate afin de ne pas brusquer le vin. Le choix des élevages est réfléchi et adapté au millésime, au terroir mais surtout au cépage. La barrique est utilisée pour les cépages de type oxydatif (Pinot Blanc, Gris et Noir) et la cuve pour les cépages réductifs. Les vins sont ensuite mis en bouteilles tout en délicatesse. André Ostertag distingue 3 types de vins : les vins de fruit (expression du cépage), les vins de pierre (expression du terroir) et les vins de temps (expression de la surmaturité et de la patience). A la vigne : Le terroir et les sols : Éloigné du massif des Vosges, Fronholz bénéficie d'un ensoleillement rallongé et davantage de ventilation ce qui lui confère un microclimat lumineux et aéré. Le sol est composé de quartz et sables blancs siliceux en surface, et d'argile en profondeur. André Ostertag décrit avec poésie l’univers de cette cuvée : « Esprit du Quartz et éclats de nuit lunaire. Clarté d’île solitaire éparpillée au vent. Fière et sans attente ». Philosophie : Agriculture Biologique. Biodynamie. (Certifié Demeter). Informations sur le millésime 2013 : 2013 fut un millésime qui demanda aux vignerons beaucoup d’efforts et d’attention en Alsace car la saison culturale fut notamment marquée par des pluies abondantes au printemps. Ces précipitations retardèrent la floraison et le cycle végétatif de la plante. Les raisins sont donc peu nombreux mais très concentrés pour ceux qui ont vu le jour, dotés de beaux équilibres. En cave : Vinification et élevage : En cave, les vinifications sont naturelles, respectueuses des raisins et réalisées dans une approche non interventionniste. Les pressurages pneumatiques sont longs et effectués en douceur pendant 8 à 12 heures. La lie, mère nourricière du vin, est conservée le plus longtemps possible. Chaque geste est ici mesuré, soigné et appliqué de manière douce et délicate afin de ne pas brusquer le vin. Le choix des élevages est réfléchi et adapté au millésime, au terroir mais surtout au cépage. La barrique est utilisée pour les cépages de type oxydatif (Pinot Blanc, Gris et Noir) et la cuve pour les cépages réductifs. Les vins sont ensuite mis en bouteilles tout en délicatesse. André Ostertag distingue 3 types de vins : les vins de fruit (expression du cépage), les vins de pierre (expression du terroir) et les vins de temps (expression de la surmaturité et de la patience). Sur cette cuvée, le Gewurztraminer a été vinifié et élevé en cuve inox pour garder le maximum de fraicheur puis mis en bouteilles avec 88gr/L de sucres résiduels. Dans le verre : Dernière-née du domaine, cette cuvée de Gewurztraminer issu du grand terroir de Fronholz. Cette cuvée provient des mêmes parcelles que la vendange tardive mais en 2013 l’équilibre de vendange tardive était encore loin. Ce grand vin révèle dans un plaisir ultime des arômes de fruits jaunes, de miel et de rose. Toute cette palette se dessine en bouche dans un élan de finesse et de tension. Conseils de dégustation : Ce Gewurztraminer peut être bu dès à présent à condition de l’ouvrir à l’avance pendant 2 heures minimum ou de le mettre en carafe. Ce peut se garder en cave sereinement pendant 8-10 ans. L’accord gourmand conseillé : Ce Gewurztraminer se mariera parfaitement à l’apéritif ou avec des plats épicés et exotiques!

Description de la cuvée

Dernière-née du domaine, ce vin est issu du grand terroir de Fronholz. Cette cuvée provient des mêmes parcelles que la vendange tardive mais en 2013 l’équilibre de vendange tardive était encore loin. Ce grand vin révèle dans un plaisir ultime des arômes de fruits jaunes, de miel et de rose. Toute cette palette se dessine en bouche dans un élan de finesse et de tension. RVF: 16.5/20

Arôme

rosefruits exotiques

À la vigne et en cave

Le terroir et les sols : Éloigné du massif des Vosges, Fronholz bénéficie d'un ensoleillement rallongé et davantage de ventilation ce qui lui confère un microclimat lumineux et aéré. Le sol est composé de quartz et sables blancs siliceux en surface, et d'argile en profondeur. André Ostertag décrit avec poésie l’univers de cette cuvée : « Esprit du Quartz et éclats de nuit lunaire. Clarté d’île solitaire éparpillée au vent. Fière et sans attente ».

Philosophie : Agriculture Biologique. Biodynamie. (Certifié Demeter).

Vinification et élevage : En cave, les vinifications sont naturelles, respectueuses des raisins et réalisées dans une approche non interventionniste. Les pressurages pneumatiques sont longs et effectués en douceur pendant 8 à 12 heures. La lie, mère nourricière du vin, est conservée le plus longtemps possible. Chaque geste est ici mesuré, soigné et appliqué de manière douce et délicate afin de ne pas brusquer le vin. Le choix des élevages est réfléchi et adapté au millésime, au terroir mais surtout au cépage. La barrique est utilisée pour les cépages de type oxydatif (Pinot Blanc, Gris et Noir) et la cuve pour les cépages réductifs. Les vins sont ensuite mis en bouteilles tout en délicatesse. André Ostertag distingue 3 types de vins : les vins de fruit (expression du cépage), les vins de pierre (expression du terroir) et les vins de temps (expression de la surmaturité et de la patience). Sur cette cuvée, le Gewurztraminer a été vinifié et élevé en cuve inox pour garder le maximum de fraicheur puis mis en bouteilles avec 88gr/L de sucres résiduels.

Conseil dégustation

Ce Gewurztraminer peut être bu dès à présent à condition de l’ouvrir à l’avance pendant 2 heures minimum ou de le mettre en carafe. Ce peut se garder en cave sereinement pendant 8-10 ans.

Accords mets et vins

Ce Gewurztraminer se mariera parfaitement à l’apéritif ou avec des plats épicés et exotiques!