Domaine Duclaux Côte-Rôtie La Chana 2017

  • 2017
  • Vallée du Rhône
  • Côte-Rôtie
  • Rouge
  • Syrah
Cashback :

Description du domaine

Revue du Vin de France 2** (Très grand domaine) 

Sur les coteaux en pente raide de Tupins et Semons, deux frères, Benjamin et David Duclaux, ont pris le relais de l'oeuvre familial sur ces terroirs mythiques de Côte Rôtie. Dans un décor époustouflant de dédales de murs, la vigne s'épanouit sur ces terrasses escarpées issues d'une roche mère de Gneiss. Les frères Duclaux perpétuent ici l'histoire familiale débutée en 1928 par leur arrière grand-père puis grandement développée par leur père Edmond Duclaux. Le domaine compte aujourd'hui 5,5ha sur Tupins et Semons. Millésime après millésime, les frères Duclaux façonnent des Côte Rôtie d'une finesse admirable, qui se classent parmi leur peloton de tête de l'appellation. 

Voici la philosophie décrite par le domaine lui-même qui le guide dans l'élaboration des ces grands nectars.

" En hiver, en Côte-Rôtie, il faut autant être maçon que vigneron. La remise en état des murs est essentielle pour lutter contre l'érosion. Chaque année, nous passons environ un millier d'heures à les restaurer. 80 % de nos vignes sont taillées en gobelet et 20 % en guyot. Nous ramassons et brûlons les bois de taille afin d’éviter la propagation de certaines maladies. Chaque année, nous ré-enfonçons plusieurs dizaines de milliers d’échalas (piquet en bois) à l’aide d'un hachon. Pour favoriser la vie microbienne, nos amendements organiques se font à partir de compost. Il nous faut renouveler en permanence le vignoble. Chaque année, nous arrachons à la bêche ou au palan plusieurs centaines de ceps morts de maladie ou de vieillesse. Et nous complantons avec des ceps issus de sélections massales. 

Au printemps, l'herbe et la vigne pousse vite. C'est la course! En avril, nous ébourgeonnons à la main. L’ébourgeonnage consiste à supprimer les bourgeons et les rameaux inutiles. Nous évitons la prolifération des mauvaises herbes à l’aide de desherbeuse à dos ou en les arrachant à la main ou en les coupant à l'aide d'une débroussailleuse à dos. En mai et en juin, par deux fois, nous attachons manuellement la vigne à l’échalas avec du jonc. un travail gourmand en main d’œuvre.

En été, la surveillance des maladie est de mise. Les traitements phytosanitaires sont réalisés à l’atomiseur à dos. Fin juillet, nous pratiquons des vendanges en vert à la main. Ainsi les meilleures grappes sont conservées et les grappes en excès sont enlevées. Afin d’obtenir une meilleure maturation, nous enlevons à la main les feuilles situées en bas du cep (lorsque le climat le justifie). En juillet et en août, nous cisaillons (rognons) à la main la vigne.

A l'automne, En septembre, nous prélevons des baies de raisin afin d’effectuer des tests de maturité. Et enfin, nous vendangeons !!! Avec l’aide d’une quinzaine de vendangeurs, nous ramassons le raisin à la main et ceci en 4 ou 5 jours.

Comment exprimer toute la grâce de Côte-Rôtie? Tout le potentiel de ce terroir magique? Comment faire pour que le vin soit bon jeune et excellent après quelques années en cave? C'est un sacré dilemme! Heureusement, nous avons des convictions. Nous sommes convaincu que cela passe par la connaissance de ses parcelles et surtout par une recherche constante de l'équilibre. Tout d'abord, en récoltant des raisins à pleine maturité (ni trop, ni trop peu). Ensuite en dégustant énormement et en ajustant en permanence la vinification et l'élevage suivant nos ressentis.Enfin en usant avec modération des fûts neufs."

Description de la cuvée

" Cette cuvée fait la part belle au viognier, autre grand cépage de l'appellation Côte-Rôtie. Nous avons voulu le remettre à l'honneur en complément de nos syrahs. L'apport de 7% de viognier donne à cette cuvée un nez séducteur et un toucher de bouche délicat comme la soie." Note : 91-93/100 ¨Parker

Arôme

À la vigne et en cave

Encépagement : 93 % syrah et 7  % viognier. Récolte : vendange manuelle. Élevage : élevé principalement de demi-muids.

Conseil dégustation

Cette cuvée peut se déguster dès maintenant en l'ouvrant à l'avance. Ce vin pourra être laissé  sereinement en cave pendant 8-10 ans.

Accords mets et vins

Ce Côte-Rôtie se mariera parfaitement accompagnée de viandes rouges grillées, d’une entrecôte ou d’une côte de bœuf. Il pourra également se marier avec un gigot d’agneau.