Château de Béru Chablis "Terroirs de Béru" 2015

  • 2015
  • Bourgogne
  • Chablis
  • Blanc
  • 75 cl
  • Chardonnay
Cashback :

Description du domaine

Château de Béru / Athénaïs de Béru

« Fille de Zeus, Athéna, la grande déesse de la mythologie grecque. Elle est, tout à la fois, la Paix et la Guerre, l'Art et la Science, le Cœur et la Raison. »

Athénaïs de Béru. Si vous ne le connaissez pas encore, retenez bien ce nom car cette vigneronne a réussi en quelques années à inscrire son domaine, le Château de Béru, parmi les plus belles étoiles de la galaxie chablisienne.

Situé sur les contreforts des versants abritant les grands crus de Chablis, le Château de Béru est détenu par la famille d’Athénaïs depuis plus de 400 ans. Le Château possède une riche histoire de viticulture puisque la propriété vivait uniquement de la vigne avant la crise du Phylloxéra. C’est en 1980 que l’oncle d’Athénaïs, Eric de Béru, a entrepris de replanter de la vigne sur ces terroirs laissés à l’abandon et notamment sur le joyau familial, le fameux Clos Béru. Aujourd’hui, Athénaïs et sa mère ont repris le flambeau depuis 2004, et redonnent un sacré dynamisme et regain qualitatif au domaine.

Le Domaine possède un vignoble de 5ha implantés sur des parcelles situées en appellation Chablis et Chablis Premier Cru, sur le versant sud de la petite vallée qui compose le cœur du vignoble de Béru. « Au coeur de cet ensemble se trouve le Clos Béru, terroir unique, clos de murs historiques érigés au 13ème siècle ». Les sols sont typiques de Chablis : argilo-calcaires comprenant de nombreux dépôts d’huîtres fossilisées, typiques du Kimméridgien.

A la vigne, l’ensemble de vignoble est mené en culture biologique et une grande partie en biodynamie dans le but de respecter l’équilibre et la biodiversité et de révéler l’essence de chaque terroir du domaine.

« Suite à la réintégration progressive du cheval dans les vignes et à la pratique régulière de labours légers, y compris entre les pieds de vignes en prohibant totalement l’usage des herbicides et en supprimant le recours systématique aux engrais, le domaine a privilégié l’équilibre naturel des sols. La vigne doit par conséquent plonger ses racines en profondeur, hors des variations hygrométriques de surface. La situation septentrionale du vignoble l’expose à la pression de maladies cryptogamiques (causées par des champignons) comme le mildiou ou l’oïdium. Plutôt que de recourir à des traitements systémiques, dont les matières actives pénètrent dans le circuit de la sève qui alimente les raisins, le domaine a choisi dès 2005 de recourir aux pratiques de la viticulture biologique, et s'engage en 2011 vers la biodynamie.

Grâce à une observation rigoureuse des symptômes de maladie à la parcelle, à l’utilisation parcimonieuse de matières naturelles comme le soufre, les tisanes de plantes, la vigne est protégée tout en renforçant progressivement ses défenses naturelles. 

Cette méthode, déjà en vigueur dans le Clos Béru, s’étend progressivement à l’ensemble du vignoble. 
Protégée des pesticides, la vigne abrite désormais une faune et une flore variées, qui, tout en garantissant l’équilibre naturel du milieu, contribuent au développement harmonieux de la vigne. 

Ne subsistant que par l’apport naturel du sol et puisant d’abord dans ses propres défenses pour lutter contre les maladies, la vigne fait réellement corps avec son environnement. La minéralité des sols, l’altitude et le système climatique complexe participent à la notion de terroir, que l’approche culturale modeste et respectueuse en vigueur à Béru magnifie de manière spectaculaire jusque dans ses vins. »

En complément des vins du domaine familial, Athénaïs a créé sa mini structure de négoce de vigneron dont les vins viennent compléter les appellations déjà présentes au sein du domaine. Ces vins sortent sous le nom « Athénaïs » et résultent « d'une sélection réfléchie de parcelles et de vignerons cultivant des raisins dans le respect des terroirs bourguignons ».

 PierreOrange A la vigne :
 
Le terroir et les sols: argilo-calcaires comprenant de nombreux dépôts d’huîtres fossilisées, typiques du Kimméridgien. 
Philosophie : Culture biologique. Biodynamie
 
 
En cave :
 
Vinification et élevage : Les raisins sont vendangés à maturité à la main. La vendange est pressée directement dans un pressoir pneumatique à basses pressions. Des cuves inox accueillent les moûts pour la fermentation. Les vins sont élevés pendant 14 à 16 mois puis mis en bouteille. Le soin apporté à chaque étape est l'élément clé d'une vinification avec peu de soufre.
 
Dans le verre :
 
Voici une magnifique introduction dans l'univers des vins du Château de Béru. Cette cuvée "Terroirs de Béru" révèle toute la beauté de ces terres qui donnent naissance à ce vin de grande allonge et superbe de pureté et de tension. Un chablis de grande vitalité !
 
Conseils de dégustation :
 
Ce vin est déjà prêt à boire après une aréation de quelques heures si on recherche le coté fruité, sinon il peux se garder 5 ans facilement.
 
L’accord gourmand conseillé: 
 
Il pourra accompagner des plats de poisson, mais aussi des viandes blanches.