Domaine de Montcalmès Terrasses du Larzac rouge Jéroboam 2017

  • 2017
  • Languedoc
  • Terrasses du Larzac
  • Rouge
  • 300 cl - Jéroboam
  • 60 % syrah, 20 % mourvèdre, 20 % grenache
Vous devez être connecté pour voir le prix de ce produit.

Description du domaine

Revue du Vin de France 2** (Domaine d'excellence) ; Bettane & Desseauve : 4BD (Production de très haute qualité) 

Empreint d’humilité et profondément attaché à sa terre natale, Frédéric Pourtalié a réussi en quelques années à hisser le domaine Montcalmés au sommet de Languedoc en rendant hommage à ses ancêtres originaires du hameau éponyme. Formé à l’école des grands vignerons par Alain Graillot, Laurent Vallié de la Grange des pères, et les frères Alary du domaine de l’Oratoire Saint-Martin, Frédéric Pourtalié assemble tel un peintre sudiste grenache, syrah et mourvèdre issus de très beaux terroirs de calcaire et de galets roulés sur Puéchabon, Aniane, St Jean de Fos ou St Saturnin de Lucian. Les vins sont sublimes d’expression, de finesse et de texture soyeuse.

C’est en 1998 que Frédéric Pourtalié et son père Jean-Marie décident de créer le domaine Montcalmès. Le vignoble est situé sur Puéchabon, Aniane, St Jean de Fos ou St Saturnin de Lucian. Avant cela, comme bon nombre d’exploitations viticoles, les raisins issus des terres familiales étaient vendus en cave coopérative. Afin de parfaire sa connaissance en vigne et en cave, Frédéric Pourtalié décident se former chez deux grands vignerons du sud : Alain Graillot, à Crozes-Hermitage, artiste de la syrah ; Laurent Vallié, du domaine de la Grange des Pères, à Aniane, maître des assemblages et enfin Frédéric et François Alary du Domaine de l’Oratoire Saint-Martin à Cairanne. A leur côté, Frédéric Pourtalié observe, écoute, et apprend les moindres détails qui ont fait la magie de ces illustres vignerons artisans. Suite à cette formation, Frédéric Pourtalié effectue en 1999 sa première vinification au domaine avec une production de 5000 bouteilles en rouge. Il est vite rejoint par sa sœur, Muriel Fabre, et par  son cousin Vincent Grizard, qui lui a fait ses classes auprès d’Olivier Jullien du Mas Jullien à Jonquières. En 2003, le domaine s’installe dans un caveau souterrain idéal pour l’élevage des vins. En 2004, le domaine vinifie son premier millésime de blanc. Vincent Grizard possède aujourd’hui son propre domaine, le domaine Saint Sylvestre. Le domaine produit désormais 50 000 par an et s’étend sur 22 ha  (syrah, grenache et mourvèdre) dont 3ha environ en blanc (rousane, marsanne, et chardonnay). Les grenaches et les syrah se trouvent sur Puéchabon enracinées depuis trente ans sur un plateau calcaire, orienté au nord. Le calcaire apporte fraîcheur et structure. Le mourvèdre quant à lui est issu de parcelles situées sur des galets roulés à Aniane orientée plein Sud et Nord-Ouest. Les galets roulés ramènent de la rondeur et du volume.

A la vigne, la méthode de conduite du vignoble est traditionnelle axée sur un travail méticuleux avec des rendements faibles 20 à 25 hl/ha. Les tailles sont courtes, les sols sont labourés régulièrement, les vignes sont ébourgeonnées et des vendanges en verts sont effectuées. Les raisins sont récoltés à maturité optimale, manuellement.

A la cave, les raisins sont égrappés et foulés puis acheminés par gravité dans les cuves avec refroidissement des températures. Les macérations durent en moyenne 30 jours en fonction des millésimes. Les pigeages sont doux et effectués trois fois par jour. Chaque terroir et chaque cépage est vinifié et élevé séparément en fûts de chêne de un, deux ou trois vins pendant 24 mois. A l’issue de ces 24 mois, le vin est assemblé deux mois avant la mise en bouteille en fonction du calendrier lunaire. Les vins sont non filtrés.

Description de la cuvée

Ce Montcalmès nous transporte au cœur des paysages sauvages des Terrasses du Larzac grâce à ses parfums de garrigues et à sa sève soyeuse envoûtante. Le grenache, la syrah et le mourvèdre se marient dans un équilibre magistral. Un vin splendide d’expression dont on se cesse de se délecter millésime après millésime. Grand Millésime  B&D 18.5/20

Arôme

thymmyrtille

À la vigne et en cave

Le terroir et les sols : 60 % syrah, 20 % mourvèdre, 20 % grenache. 30 ans. 25 hl/ha. Les syrah et les grenache sont implantés sur un plateau calcaire (calcaire lacustre) orienté au Nord. Sur Aniane, les terrains étant orientés plein Sud et Nord-Ouest, nous avons implanté le mourvèdre (galets roulés)

Vinification et élevage : A la cave, les raisins sont égrappés et foulés puis acheminés par gravité dans les cuves avec refroidissement des températures. Les macérations durent en moyenne 30 jours en fonction des millésimes. Les pigeages sont doux et effectués trois fois par jour. Chaque terroir et chaque cépage est vinifié et élevé séparément en fûts de chêne de un, deux ou trois vins pendant 24 mois. A l’issue de ces 24 mois, le vin est assemblé deux mois avant la mise en bouteille en fonction du calendrier lunaire. Les vins sont non filtrés.

Conseil dégustation

Ce Montcalmès rouge peut être bu dès à présent à condition de l’ouvrir à l’avance pendant 2 heures minimum ou de le mettre en carafe. Cette cuvée pourra se garder en cave sereinement pendant 10 à 15 ans.  

Accords mets et vins

Ce Montcalmès rouge se mariera parfaitement accompagné de viandes rouges grillées, sur une belle côte de bœuf bien persillés, ou sur de l’agneau au thym ou au romarin.