Domaine Clau de Nell Cabernet Franc 2016

  • 2016
  • Vallée de la Loire
  • AOC anjou
  • Rouge
  • 75 cl
  • Cabernet franc
Vous devez être connecté pour voir le prix de ce produit.

Description du domaine

L'héritage laissé par Anne-Claude Leflaive est immense et précieux. Cette grande dame du vin s'est non seulement investie corps et âme dans sa Bourgogne natale mais a aussi contribué à la sauvegarde de ce joyau angevin qui a, un jour, failli disparaître. Le Clau de Nell a toujours été entre les mains de passionnés et a un connu une histoire riche en rebondissements. Mais aujourd'hui après quelques années difficiles, le Clau de Nell est en passe de devenir un domaine incontournable en Anjou et son avenir s'annonce des plus radieux. Ses vins n'ont pas donc pas fini de nous émouvoir et de nous surprendre. 

Mais revenons à son histoire. Le domaine a été repris en 2000 par un couple de vignerons bourguignons, Claude et Nelly Pichard, d'où le nom Clau de Nell. Ils tombent alors amoureux de ce tertre de vignes argilo-silicieux, entouré par la nature, dominant la Loire, situé à Sauné, hameau d'Ambillou-Château, à l'est de l'Anjou blanc, aux portes du Saumurois. Ils décident de révéler ce grand terroir en y cultivant du cabernet franc, cabernet-sauvignon et grolleau. Mais malheureusement à cause de difficultés financières, le domaine est mis en liquidation en 2008. Anne-Claude Leflaive se résout alors à ne pas laisser à l'abandon ce joyau de vignes et décide avec son mari, Christian Jacques, de racheter le domaine et ses dix hectares d'un seul tenant. En 2009, un nouveau régisseur est recruté : Sylvain Potin. Des travaux de modernisation du domaine sont alors mis en place. En 2011,  le domaine acquiert le «  Clos des Noyers  », une parcelle de 1 hectare de terres à vignes qui sera ensuite plantée en Chenin en 2013. La même année, le domaine aménage des caves troglodytes complémentaires. Malheureusement, en avril 2015, Anne-Claude Leflaive disparaît le lundi de Pâques.

"Son esprit et sa philosophie continuent d’imprégner le Lieu et nous guident chaque jour"

Description de la cuvée

Que le cabernet franc est beau et racé  lorsqu'il est choyé d'une main attentive par des vignerons de talent. Sur cette terre vivante argilo-limoneuse composé de grés et de silex rouges sur tuffeau, la vigne s'épanouit avec douceur, dominant la Loire. Ce vin offre un jus fruité, gourmand et digeste qui se déploie sur de fines notes terreuses et épicées ! Note RVF: 15.5/20

Arôme

champignon

cassis

À la vigne et en cave

Le terroir et les sols Sol : terroir argilo-limoneux composé de grés et de silex rouges sur tuffeau (calcaire); Superficie  : 5 hectares; Âge : 40 ans; Taille : Guyot simple
Travail : chaussage d'automne, décavaillonnage de printemps, labours et enherbement naturel
Méthode de culture : applications biodynamiques, infusions et décoctions de plantes suivant les rythmes du calendrier biodynamique.

Philosophie : Certification DEMETER et BIODYVIN

Vinification et élevage : VENDANGES
Manuelles en caissettes de 12 kg, tri à la parcelle à maturité optimale.

VINIFICATION
Vendange égrappée, levures indigènes, macération d'une vingtaine de jours sans extraction, pigeages légers, peu de remontage, travail d'infusion, température de 18 à 25°C.

PRESSURAGE
Pressurage lent et doux dans pressoir pneumatique.

ÉLEVAGE
18 mois sur lies fines en pièces bourguignonnes de cinq vins dans nos caves trogodytes.

MISE EN BOUTEILLES
Sans filtration ni collage, en jour fruit.

Conseil dégustation

Cet Anjou rouge peut se déguster dès à présent à condition de bien l'aérer en ouvrant la bouteille deux heures à l'avance. Cet Anjou rouge peut se garder en cave sereinement pendant 6 à 8 ans.

Accords mets et vins

Cet Anjou rouge se mariera parfaitement avec des volailles aux champignons, des gibiers, ou des viandes rouges.