Pierre-Yves Colin-Morey Chassagne-Montrachet 1er Cru "Les Chenevottes" 2017

  • 2017
  • Bourgogne - Côte de Beaune
  • Chassagne-Montrachet
  • Blanc
  • 75 cl
  • Chardonnay
Vous devez être connecté pour voir le prix de ce produit.

Description du domaine

Pierre-Yves Colin, fils de Marc Colin, vigneron historique de Saint-Aubin, et son épouse, Caroline Morey, fille de Jean-Marc Morey à Chassagne-Montrachet ont réussi, en quelques années, à hisser les domaines Pierre-Yves Colin-Morey et Caroline Morey parmi l’excellence de la Côte de Beaune. Les vins qu’ils façonnent, sont le reflet et l’expression de la richesse des terroirs merveilleux de Saint Aubin, Chassagne Montrachet, Puligny Montrachet et Meursault. Des élevages précis et sans artifice délivrent des vins prodigieux d’expression, d’allonge et de profondeur. Des chefs d’œuvre de pureté qui se dévoilent sur un fil de délicatesse et de finesse somptueux.

Le domaine Colin-Morey est né en 2001 lorsque Pierre-Yves Colin décide avec son épouse de créer une petite structure d’achat de raisin en parallèle de leurs activités respectives au sein de leurs domaines familiaux. Ce n’est véritablement qu’en 2005, après 10 ans passés aux côtés de son père, Marc Colin, que Pierre-Yves décide de se dédier intégralement à son propre domaine à Chassagne-Montrachet. Il récupère alors 6 hectares de vignes, soit  une partie du domaine familial partagé entre ses frères et sœurs, tout en conservant son activité de micro-négociant.

Le domaine Caroline Morey est plus récent car c'est à partir de 2014 que Caroline hérite de parcelles de son père, Jean-Marc Morey avec environ 7 hectares de vignes. Les terroirs sont différents de ceux du domaine Colin-Morey mais l'approche, la philosophie est la même que cela soit en vigne ou en cave.

Description de la cuvée

La parcelle de ce 1er cru servait auparavant à la culture du chanvre, en atteste le nom "Chenevottes", signifiant en ancien français chanvre. Pierre-Yves Colin-Morey y élabore un nectar enveloppé d’une grâce et d’une finesse mémorable. Ciselée et énergique, ce grand vin bouleverse les sens et se prolonge en bouche avec une grande persistance. Maximum 1 flacon par client

Arôme

amande

citron

À la vigne et en cave

A la vigne, l’accent est mis sur un travail soigné, régulier et méticuleux, basé sur une philosophie qui respecte les sols et les terroirs. Les sols sont enherbés et travaillés régulièrement, sans désherbage chimique. Les vignes sont aérés et les rendements maitrisés par une vendange en vert. Les raisins sont vendangés à maturité optimum et un tri drastique est effectué par les vendangeurs.

En cave, la philosophie est orientée vers la recherche de l’expression la plus pure du terroir sur lequel le raisin est issu. Les vinifications sont naturelles et peu interventionnistes. Les vins sont élevés dans dans des grands contenants, soit des demi-muids ou des fûts de 350 litres. Aucun batonnage n’est réalisé afin de conserver l’empreinte du terroir et la pureté du chardonnay. Cela permet également d’éviter l’oxydation prématurée. Les vins sont élevés tranquillement entre 12 et 18 mois en fonction des millésimes et des cuvées, dans une cave froide. Ici, pas de chauffage pour forcer le déclenchement des fermentations malo lactiques. Les vins suivent naturellement leur élevage sans précipitation ou autre intervention qui pourrait brusquer le vin. Les températures froides de la cave permettent aux vins de ne pas être filtrés avant leur mise en bouteilles. Grâce à cela, les vins gardent de la fraîcheur, de la pureté et de la finesse car ils ne sont bousculés par une agitation violente. Les flacons sont ensuite renfermé par des bouchons non traités au peroxyde et cirés à la main.

Conseil dégustation

Il est conseillé d’attendre 3/4 ans minimum pour déguster ce Chassagne Montrachet. Ce vin peut être conservé en cave pendant au moins 8-10 ans sans problème.

Accords mets et vins

Ce Chassagne-Montrachet 1er cru se mariera parfaitement sur des poissons, des crustacés ou des fromages.