Clos du Mont Olivet Châteauneuf-du-Pape 2020

  • 2020
  • Vallée du Rhône
  • Châteauneuf-du-Pape
  • Rouge
  • 75 cl
  • 80% Grenache, 10% Syrah, 6% Mourvèdre, 4% Cinsault, Counoise, Vaccarèse, Muscardin, Terret noir, Picpoul noir. Vaccarèse, Muscardin, Terret noir, Picpoul noir.
Vous devez être connecté pour voir le prix de ce produit.

Description du domaine

Clos du Mont Olivet

Voici l’un des domaines emblématiques de cette appellation reine de la Vallée du Rhône Méridionale. Riche de son histoire et de son savoir-faire ancestrale, ce Domaine élabore des Châteauneuf-du-Pape admirables de finesse, du pureté et d’allonge.

"Ad montem Oliveti"

Diverses sources rapportent qu’en 1547 un acte passé devant notaire portait sur une parcelle de vigne d’une éminée se trouvant « ad montem oliveti » mais ce n’est qu’au début du XXème siècle que l’histoire de la famille Sabon et de ce lieu-dit vont être liés. Séraphin Sabon, originaire du village voisin de Sérignan du Comtat épousa Marie, fille de Romain Jausset, propriétaire à Châteauneuf-du-Pape. En 1932 il créa le « Clos du Mont-Olivet ». Le domaine passa ensuite dans les mains de Joseph, le fils aîné de Séraphin. Aujourd'hui c'est Céline, David et Thierry, les petits enfants de Joseph qui le gèrent

Le domaine s’étend sur 20,5 hectares pour le Châteauneuf-du-Pape et 11,5 hectares de Côtes-du-Rhône. Le parcellaire en AOC Châteauneuf-du-Pape est très morcelé du lieu-dit « Palestor » au nord, en passant par « Chemin de Sorgues », « Les Marines », « Le Moulin à Vent », « Les Parrans », « Les Cabanes », « La Font du Pape », « Coste Froide », « les Blachières », « Bois Seneseau », « Montalivet », « La Crau », « Les Bousquets », « Pied de Baud » et « Bois Dauphin ». Les expositions,les mésoclimats et les sols sont très variés (colluvions à quartzites, sables et grès mollassiques, argiles marines,…), se prêtant plus favorablement à un cépage ou donnant des expressions très différentes d’un même cépage. 

Pour les rouges, le Grenache est ici roi et domine largement l’encépagement, suivi par la Syrah, le Mourvèdre et le Cinsault puis à titre de « guest star », la Counoise, le Vaccarèse, le Muscardin, le Picpoul Noir et le Terret Noir. Pour les blancs il n’y a pas vraiment de cépage dominant. Bourboulenc et Roussanne se partagent les 4/5 de l’encépagement, le Grenache Blanc, le Picpoul Blanc et le Picardan. Le parcellaire en AOC Côtes-du-Rhône est plus resserré, comprenant des vignes sises dans les lieux-dits voisins : « La Blancherie », « Montueil », « La Levade », « Serre de Catin », ce qui n’exclut pas une hétérogénéité des sols et des mésoclimats. Grenache et Syrah se partagent la majorité de l’encépagement complétés par le Carignan, le Cinsault, le Viognier et les Clairettes roses et blanche. La culture de la vigne est raisonnée …La grande majorité des vignes est labourée, la quasi-totalité du vignoble de Châteauneuf-du-Pape est confusé, évitant ainsi l’emploi d’insecticides. La vendange se fait en caisses.

Traduire la diversité des cépages et des sols, canaliser la puissance solaire du climat méditerranéen afin d’élaborer des vins au profil certes sudiste mais sans sacrifier à l’élégance, telle est la mission du maître de chai.

Ici pas de dogme. L’observation du vignoble et la climatologie orientent les décisions : ordre de ramassage des parcelles, assemblage de plusieurs parcelles et cépages dans une même cuve, éraflage ou non, léger foulage ou non,…

Les vins rouges sont travaillés par délestages et remontages sans recherche d’une extraction maximale. De nombreuses dégustations décident du travail à accomplir et de la durée de cuvaison. Jus de presse et jus de goutte sont élevés séparément en cuve béton puis assemblés au bout de quelques mois et logés en cuves, foudres et pièces, le pourcentage de chaque contenant variant suivant le millésime.

Description de la cuvée

Le vin historique du domaine. Issu majoritairement de vieilles vignes de Grenache, c’est un Châteauneuf-du-Pape classique, très « terroir », avec beaucoup de profondeur. Note RVF: 94/100

Arôme

pin

fraise

À la vigne et en cave

Le terroir et les sols : 80% Grenache, 10% Syrah, 6% Mourvèdre, 4%  Cinsault, Counoise, Vaccarèse, Muscardin, Terret noir, Picpoul noir. Les raisins sont issus de Lieux-dits très variés : Montalivet, La Crau, Les Blachières, Coste Froide, Bois Seneseau, Palestor, Bois Dauphin , Pied de Baud, Les Bousquets, Les Parrans, Les Marines, Ils s'étendent pour l’essentiel au nord et à l’est de l’appellation. Les sols sont principalement constitués de colluvions à quartzites, d’argiles marines, de sables et grès mollassiques

Philosophie : Culture biologique.

Vinification et élevage :Les cuves sont remplies par gravité avec un éraflage partiel. Le travail des vins se fait sans chercher une extraction maximale mais privilégie davantage l'élégance et la fraîcheur. Les jus de goutte et de presse sont élévés séparément, principalement en cuves béton où ils réalisent leur fermentation malolactique. Après assemblage l'élevage se poursuit en foudres et en fûts de plusieurs vins.

Conseil dégustation

Il est préférable de patienter minimum deux ans pour déguster ce Châteauneuf du Pape afin qu’il livre  toute sa riche palette aromatique. Cette cuvée pourra se garder en cave sereinement pendant 15 à 20 ans. 

Accords mets et vins

Ce Châteauneuf du Pape se mariera parfaitement accompagné de viandes rouges grillées, épaule d’agneau au thym, tapas.